Cellulite

   

La cellulite est le résultat d’un emprisonnement de graisse, de toxines et d’eau dans l’hypoderme (couche profonde de la peau) entraînant l’apparition de nodules (groupement d’adipocytes), signes visibles de la déformation du tissu conjonctif sous-cutané. Le mot cellulite a été créé dans des établissements de beauté et de rajeunissement en Europe pour décrire les dépôts de gras donnant à la peau une allure potelée, de pelure d'orange retrouvée aux hanches et fesses chez beaucoup de femmes. La cellulite est un ensemble de matière graisseuse, d'eau, et de déchets toxiques dont l'organisme ne s'est pas débarrassé.

La cellulite n'est pas un terme médical. Les autorités médicales sont d'accord que la cellulite est tout simplement du tissu graisseux ou adipeux ordinaire. Les rangs de tissu fibreux lient la peau à des tissus sous-jacents et en plus séparent les compartiments contenant les cellules adipeuses. Lorsque les cellules adipeuses grossissent, ces compartiments deviennent gonflés et produisent une apparence gaufrée. Il y a plusieurs années, Neil Solomon, M.D., a dirigé une étude à double insu de 100 personnes pour démontrer si la cellulite était différente du tissu adipeux régulier. Les échantillons de gras usuel et gras potelé étaient prélevés par biopsie par aiguille et remis à des pathologistes pour analyse et comparaison. Ils n’ont trouvé aucune différence entre les deux. La cellulite est l'objet de nombreuses attentions de la part des laboratoires cosmétiques. Le développement des cellules graisseuses et des cellules conjonctives situées sous la peau augmente son épaisseur et lui donne son aspect bien connu et irrégulier: la peau d'orange.

La Cellulite - Différents types :

Cellulite avec rétention d’eau (Œdème) : Molle au toucher, elle est due à un ralentissement veino-lymphatique qui va créer une accumulation d’eau dans le tissu adipeux.

Cellulite adipeuse : Plus compacte, elle est due à l’augmentation de la taille des adipocytes avec formation de micro nodules.

Cellulite fibreuse ou indurée: Dure au toucher, elle est due au durcissement des fibres de collagène qui entourent les adipocytes regroupés cette fois en macro nodules.

Les causes de la cellulite :

Les causes directes de la cellulite ne sont pas clairement établies, mais certains facteurs semblent influencer son apparition à des degrés divers, selon l'individu.

Les radicaux libres : Notre alimentation pauvre en fruits et légumes (antioxydants) favorise la production de radicaux libres qui accélèrent la destruction des fibres de collagène et d’élastine entourant les parois veineuses. Ceci augmente leur porosité et favorise l’engorgement des vaisseaux et la rétention d’eau.

Le stockage des graisses : Le stockage des graisses, appelé lipogenèse, s'effectue sous la peau dans des lobules graisseux: les adipocytes qui sont perpendiculaires à la surface cutanée. Si la consommation de ces graisses par l'organisme et la lipogenèse s'équilibrent, la taille des tissus graisseux reste normale. Si au contraire, il y a un stockage de graisses trop important par rapport à la consommation, les adipocytes s'hypertrophient, comprimant les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Cette compression entraîne un mauvais drainage de l'eau et des toxines.

La rétention d'eau : La rétention d'eau et la dégénérescence des fibres de collagène, les fibres du tissu cutané, donnent alors un aspect capitonné à l'épiderme, appelé peau d'orange. Ce phénomène se développe plus particulièrement dans certaines régions du corps: les cuisses et les fesses. La rétention d’eau est aussi favorisée par l’alimentation moderne riche en substances chimiques diverses. Lors de la digestion, l’organisme qui ne reconnaît pas ces substances, produit des molécules éponges qui retiennent l’eau.

Facteurs Endocriniens : L’apparition de la cellulite est directement en relation avec les fluctuations hormonales féminines qui contrôlent les circulations sanguine et lymphatique, le stockage graisseux ainsi que l’architecture du tissu conjonctif. De ce fait, la cellulite se constitue principalement durant les étapes de la vie génitale féminine telles que la puberté, la grossesse, la ménopause ou péri ménopause, les cycles menstruels et les premiers mois de la prise de contraceptifs oraux.

Facteur hormonal : Neuf femmes sur dix connaissent ces petits « matelas » graisseux qui enrobent le corps. La cellulite se fait sous influence des hormones également, essentiellement œstrogènes chez la femme, testostérone chez l’homme, insuline et hormones du stress, qui agissent sur des récepteurs localisés sur les cellules graisseuses. Selon le sexe, l’âge, l’équilibre nutritionnel, les prédispositions génétiques, le niveau de pratique d’une activité physique et l’état psychologique de chacun, les rondeurs se forment ou s’éliminent plus ou moins facilement.

Facteurs alimentaires : La cellulite s’installe à la suite de changements physiopathologiques complexes du tissu sous-cutané malgré une bonne hygiène de vie alimentaire et physique. Il est évident qu’une mauvaise nutrition et un mode de vie sédentaire sont des facteurs qui peuvent aggraver l’aspect de la cellulite et accélérer son évolution.

Influence de l’âge : Le vieillissement tissulaire cutané et sous-cutané s’accompagne d’une perte d'épaisseur, de souplesse et d'élasticité du tissu conjonctif ce qui amplifie l’apparition de la cellulite.

La localisation préférentielle des graisses varie selon le sexe en raison des hormones sexuelles différentes (principalement œstrogènes chez la femme et testostérones chez l’homme). Chez l’homme, elle est « androïde », les tissus adipeux se déposant plus volontiers sur la partie supérieure du corps, au niveau de la « bedaine », des épaules et du cou. Chez la femme, elle est « gynoïde », en référence aux régions de ses membres inférieurs

Un test pour la cellulite :

Pour savoir si vous avez la tendance d’avoir la cellulite, vous pouvez appuyer légèrement ou pincer un secteur de tissu entre votre pouce et votre doigt (ou dans un plus grand secteur, entre les paumes de vos deux mains). La peau normal apparaît assez lisse, mais la cellulite révélera des cavités et des ondules comme la peau d'une orange. Le tissu de cellulite est aussi plus sensible et peut sentir le froid quand il est touche’, et il est plus blanc que le reste de votre peau.

Éviter et combattre la cellulite :

80% des femmes ont de la cellulite, principalement d’origine hormonale, celle-ci touche aussi bien les rondes que les minces. Plusieurs facteurs vous aident à combattre et à éviter la cellulite.

  • Un régime alimentaire est une méthode efficace pour combattre la cellulite. Pour retrouver pleine forme et vitalité, Il est d'abord nécessaire dans un premier temps de se débarrasser des mauvaises vieilles graisses, celles qui se sont installées progressivement et qui ont largement contribué à épaissir le volume de votre peau. Il faut appliquer un régime alimentaire riche en fruits et légumes, il est nécessaire d’éliminer les aliments riches en graisses d’origine animale. Un bon régime alimentaire peut nous aider à diminuer les toxines qui causent la cellulite.

  • Les exercices et le sport ne font pas disparaître entièrement la cellulite, mais le sport est encore la meilleure solution pour raffermir le corps et se dessiner une silhouette harmonieuse. Les cuisses et les fessiers sont les zones à solliciter en priorité grâce à de petits exercices à réaliser chaque matin. Faire du jogging, du vélo ou de la natation trois fois par semaine pendant au moins ½ heure permet également de brûler des calories et de raffermir la peau.

  • Les massages permettent d’augmenter la circulation et de favoriser l’élimination des toxines. Masser la peau et insister sur les zones les plus sensibles.

Aujourd’hui, vous pouvez trouver beaucoup de produits pharmaceutiques pour la cellulite. La plupart de ces produits ne sont pas efficaces et ont de nombreux effets secondaires qui peuvent être nocifs à votre santé.

Action du Cellu-Quit :
Les plantes ont été sélectionnées pour leurs actions thermogène et drainante. Elles favorisent une meilleure circulation sanguine, une amélioration de la qualité du tissu conjonctif, un meilleur drainage des déchets et la réduction des cellules adipeuses.

PRODUITS RELIÉS À CE SYMPTÔME