MYCOSE DES ONGLES

Infection provoquée par la présence de champignons microscopiques. Chez la plupart des individus en bonne santé, les mycoses sont légères, ne touchent que la peau, les cheveux, les ongles ; elles cèdent spontanément. On compte parmi elles la teigne et le pied d’athlète. Chez les individus dont le système immunitaire est affaibli, comme dans le cas du syndrome immunodéficitaire acquis (sida), de telles infections, appelées dermatophytoses, peuvent persister pendant de longues périodes. Les organismes qui provoquent les dermatophytoses appartiennent aux genres Microsporum, Epidermophyton et Trichophyton.

Le problème d’infection des ongles par un champignon, une onychomycose en langage médical, est relativement courant avec l’âge : plus de 40 % des gens de plus de 70 ans en seraient affectés.

Il est causé par différents types de champignons microscopiques (champignons, moisissures, levures) qui prolifèrent dans les environnements chauds, humides et sombres (comme les chaussures…). Ces champignons se nourrissent de la kératine, la protéine qui compose l’ongle. Dans la plupart des cas, le champignon appartient à la famille des dermatophytes (entre autres les espèces Trichophyton rubrum et Trichophyton interdigitale). Les ongles les plus souvent atteints sont ceux du gros et du petit orteil, et les surfaces infectées s’agrandissent au fil du temps.

Idéalement, le diagnostic se fait par une analyse de laboratoire. Ce type d’infection à champignons guérit rarement sans intervention, mais est souvent considéré comme un problème d’ordre esthétique plutôt qu’un réel problème de santé.

Symptômes
L’ongle prend souvent une coloration jaune ou brune et s’épaissit considérablement. À mesure que l’infection se développe, l’ongle peut commencer à se défaire ou devenir tellement épais que le port des souliers devient douloureux.

Une autre forme d’infection, nommée onychomycose de surface, produit une coloration blanche plutôt que jaune ou brune, et rend l’ongle mou, sec et poudreux.

Certaines formes de psoriasis produisent parfois des symptômes similaires et n’affectent que les ongles. Dans d’autres cas, psoriasis et onychomycose se produisent en même temps.

Personnes à risque

  • Les gens qui souffrent de diabète.
  • Les porteurs du virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
  • Les personnes qui ont une mauvaise circulation sanguine aux pieds.

Facteurs de risque
Porter des souliers ou des chaussettes serrées. – Avoir une hygiène inadéquate. – Porter du vernis à ongles.

Prévention
Porter des souliers aérés ou des sandales, avoir une bonne hygiène des pieds, garder les ongles d’orteils courts et désinfecter les instruments utilisés pour se nettoyer les ongles.


PRODUIT RELIÉ À CE SYMPTÔME