ÉQUILIBRE DES HUMEURS

Principes de base de la Médecine UNANI tels qu’ils nous ont été transmis par Sumer et l’Égypte Ancienne et plus tard par les grands savants et médecins grecs comme Hippocrate et par les Arabes :

1. Toutes les créatures sont faites de matière (qui constitue le corps) et d’un Principe vital de vie (qui est connu comme un fluide spirituel ou divin ayant pour tâche de garder l’ensemble en vie).

2. Sur notre planète et son environnement il existe seulement quatre éléments principaux et toutes les substances et matières rencontrées font partie de ces éléments : La Terre, le Feu, l’Air et l’Eau. Chaque élément possède deux caractéristiques principales : La Terre est froide et sèche, le Feu est chaud et sec, l’Air est chaud et humide et l’Eau est froide et humide.

3. Dans chaque corps existent 4 substances principales appelées Humeurs et correspondant aux 4 Éléments : le sang, la bile jaune, la bile noire et le phlegme. En conséquence le corps agit et réagit selon la présence de ces Humeurs par l’intermédiaire de 4 principaux Tempéraments et un cinquième appelé « Tempérament parfait » ou « Tempérament de référence »c’est-à-dire parfaitement équilibré entre les 4 Humeurs et dont il faut chercher à se rapprocher le plus possible car plus on s’en éloigne plus les risques de maladies sont importants.

Malheureusement, les difficultés quotidiennes de la vie font que ce tempérament parfait est difficile à garder. Aussi bien les facteurs physiques (aliments, boissons, climat, activités physiques etc…) que les facteurs psychologiques interviennent pour perturber ce tempérament provoquant ainsi le glissement vers l’un des 4 autres tempéraments avec ses effets propres sur l’organisme et la santé. Ces dérèglements peuvent être contenus et parfois corrigés par une alimentation et des conditions physiques adéquates ainsi qu’une sérénité psychologique. Toutefois, dans les cas sévères l’aide de médicaments devient nécessaire et parfois la prise en charge par un médecin compétent aussi.

La maladie vue sous un angle Hippocratique :La théorie des Humeurs repose sur l’observation clinique : Les Humeurs occupent une place prédominante dans l’organisme puisqu’elles ont en commun un composant essentiel que l’on retrouve partout : l’eau. Ce qu’Hippocrate avait compris est confirmé par nos connaissances actuelles. Ainsi, le sang est composé de 90% d’eau et la substance grise du cerveau en contient 80%. Nous possédons 200 hectares de tissus irrigués par 100 000 Km de capillaires; 5,5 litres de sang et 130 à 200 m2 de surface pulmonaire. Le foie traite 2400L de sang par jour tandis que le corps d’un adulte contient entre 60% et 70% d’eau. Pour Hippocrate, l’origine de la maladie est due au déséquilibre des quatre Humeurs du corps (bile jaune, bile noire, sang et lymphe) et à l’encrassement et aux dysfonctionnements qui en résultent. L’organisme malade cherche alors la voie de l’élimination par divers moyens (fièvre, sueurs, hémorragies, expectorations, diarrhées…). Ces éliminations participent à l’amélioration de la santé, à son rétablissement, en éliminant les matières superflues qui stagnent et encombrent la libre circulation humorale.

Causes du déséquilibre des Humeurs
L’équilibre parfait des Humeurs est difficilement tenable car il est constamment soumis à plusieurs influences :

  • L’âge : La température du corps décline avec l’âge.
  • Le climat, les saisons : de même qu’ils ont une influence sur la nature et la végétation, le climat et les saisons modifient l’état des Humeurs dans l’organisme.
  • L’alimentation chargée en substances chimiques : conservateurs, colorants, stabilisateurs, édulcorants, agents de blanchiment, émulsifiants…
  • La pollution atmosphérique due à l’activité industrielle, aux voitures, au tabac…
  • Les substances chimiques diverses : médicaments à fortes doses (calmants, somnifères, analgésiques, antibiotiques) cosmétiques, produits d’entretien…

Un problème sérieux et répandu
Depuis plusieurs décennies, l’utilisation importante de substances chimiques et leur accumulation dans l’organisme modifient durablement l’équilibre des Humeurs ou fluides. C’est ainsi que la plupart des maladies que l’on rencontre dans la population des pays industrialisés (cancer, dépressions, allergies, rhumatismes, frilosités chroniques…) sont le fait de la prédominance des différents états froids, ceux-ci provoquant une anesthésie importante des organes, l’accumulation de bile noire ou de phlegme, et une mauvaise élimination des déchets.

LES TEMPÉRAMENTS:

Les Tempéraments, les Diagnostiques et les Symptômes facilement reconnaissables, tandis que le diagnostique précis d’une maladie ou d’une affection requiert l’intervention d’un médecin expérimenté et compétent, le néophyte pourrait bien reconnaître les changements de son tempérament ainsi que la direction de ces changements à condition de bien connaître son corps et d’être un bon observateur. Cependant, tel que nous allons le voir, il y a des signes et des symptômes qui sont communs à deux ou plusieurs tempéraments ce qui oblige même les spécialistes à prendre en compte plusieurs facteurs avant de prononcer un diagnostique.

Tempérament sanguin : Ce tempérament correspond à l’excès de chaleur et d’humidité dans le corps et présente entre autres les signes et les symptômes suivants :

  • Épisodiquement et de plus en plus souvent, selon la sévérité du tempérament
  • Maux de tête
  • Des lèvres tremblantes
  • Un état de fatigue général et surtout une faiblesse des articulations
  • Le gonflement de la langue
  • Des démangeaisons du nez
  • Un durcissement et craquement des ongles
  • Une faiblesse de la gencive et des dents mal ancrées
  • La toux
  • Des hémorroïdes
  • Le gonflement du foie

Tempérament bileux: Ce tempérament correspond à un excès de chaleur et de sécheresse dans le corps. Il présente entre autres les signes et symptômes suivants :

  • Ongles jaunis
  • Maux de tête
  • Durcissement des sourcils
  • Dents grises ou jaunes
  • Jaunisse
  • Vomissements épisodiques
  • Ulcères de l’anus
  • Mictions brûlante épisodiquement et urines jaunes
  • Appétit excessif
  • Gonflement du foie
  • Insomnie

Tempérament flegmatique : Ce tempérament correspond à un excès de froid et d’humidité dans le corps. Il présente les signes et symptômes suivants :

  • Paresse et léthargie
  • Légère humeur mélancolique
  • Insomnie
  • Une tendance aux convulsions et tremblements
  • Présence de sons et sifflements dans les oreilles
  • Mauvaise odeur provenant de la zone naso-bucale
  • Développement d’une perte progressive de la mémoire
  • Maux de tête occasionnels
  • Crises de coliques
  • Mauvais fonctionnement des organes du corps surtout le foie et la rate qui ont tendance à gonfler
  • Rétention de l’eau et de l’urine (c’est un signe important)
  • Maux du dos et des articulations
  • Arthrites et rhumatismes
  • Transpiration excessive et perte des cheveux
  • Mauvais fonctionnement de la vésicule biliaire

Tempérament mélancolique: Ce tempérament correspond à un excès de froid et de sécheresse dans le corps. Il présente entre autres les signes et symptômes suivants :

  • Manque d’agilité et rigidité du corps et des articulations?- L’excès de la bile noire peut provoquer des hallucinations
  • Flatulences en permanence
  • Développement de cancers surtout des cancers de la peau
  • Mauvaise circulation sanguine et développement de varices
  • Polyarthrites
  • Agrandissement de l’estomac
  • Appétit excessif en conséquence de l’agrandissement de l’estomac
  • Coliques et vomissements occasionnels
  • Jaunisse
  • Épaississement et parfois assèchement des ongles

En plus de ces tempéraments principaux, il existe quatre autres tempéraments qui peuvent être décrits comme suit :

  • Le tempérament chaud avec un équilibre de sécheresse et d’humidité. Il possède en commun mais d’une façon légère les signes et symptômes du tempérament sanguin et du tempérament bileux.
  • Le tempérament froid avec un équilibre de sécheresse et d’humidité. Il possède en commun mais d’une façon plus légère les signes et symptômes du tempérament flegmatique et du tempérament mélancolique (bile noire).
  • Le tempérament sec avec un équilibre du froid et du chaud. Il possède en commun mais d’une façon plus légère les signes et symptômes du tempérament sanguin et du tempérament bileux.
  • Le tempérament humide avec un équilibre du froid et du chaud. Il possède en commun mais d’une façon plus légère les signes et symptômes du tempérament flegmatique et du tempérament mélancolique (bile noire).

Il existe d’autres signes et symptômes et certains sont communs à plusieurs tempéraments. Il est donc essentiel en cas de doute de s’adresser à un spécialiste pour obtenir un diagnostique précis. Une fois le tempérament déterminé, le patient doit commencer à changer ses habitudes alimentaires et choisir uniquement les aliments et les boissons qui contribuent à ramener son tempérament à un état équilibré et satisfaisant. Toutefois, si le cas est assez sévère et le corps ou l’un des organes reste inopérant, le régime, s’il est important, ne suffira pas. Il faut alors l’aider par des médicaments efficaces et adaptés.

LES SIGNES EXTERNES:

Un bon médecin ou un observateur expérimenté devrait en principe être capable de reconnaître le type de tempérament d’une personne par certains signes externes. Le célèbre médecin Gallien a dit que les corps sont constitués selon les tempéraments du cœur et du foie. Par exemple une peau claire et saine avec une couleur tendant vers le rose ou un rouge très clair, ni trop chaude ni trop froide et un corps assez bien bâti ni trop maigre ni trop gros et une chevelure saine ni trop abondante ni trop légère sont les signes d’un tempérament bien équilibré.

Par ailleurs, une personne maigre et sèche, avec une chevelure noire foncée ainsi qu’une peau chaude et jaunâtre et ayant des mouvements secs et rapides doit fort probablement être dotée d’un tempérament de bile jaune. Elle est légère, ne donnant pas beaucoup de temps à la réflexion, imprudente, frivole et impétueuse. Elle précipite tout et aime bouger constamment.

Le tempérament flegmatique correspond à un corps ayant tendance à grossir avec une peau froide très peu poilue et une chevelure assez mince. Une personne flegmatique a des réactions lentes et bouge lentement. Elle se fatigue vite et facilement. Elle aime peu voyager et bouger d’une place à une autre.

Une personne ayant une peau grisâtre foncée ou jaunâtre avec les artères et les vaisseaux sanguins profonds et bien enfouis sous la peau et ayant peu de cheveux sur la tête comme sur le reste du corps est fort probablement dotée d’un tempérament de bile noire. Une telle personne est souvent peureuse et triste (mélancolique). Elle est souvent aérienne. Elle réfléchit beaucoup avec mélancolie et réagit lentement à tous les événements. Elle bouge aussi peu et lentement.

La personne dotée d’un tempérament sanguin est gaie, joyeuse. Elle rit beaucoup et aime profiter de la vie. Elle a un visage et des formes attrayantes et possède un grand penchant pour le sexe.

Avant la description de la nature des aliments il est intéressant de rappeler au lecteur que chaque substance possède des propriétés métaboliques spécifiques qui déterminent sa capacité énergétique et par conséquent sa capacité d’action sur l’organisme. Elle peut être comme les tempéraments, chaude ou froide et sèche ou humide. Dans d’autres termes, une fois cette substance soumise à l’action du métabolisme de digestion, elle doit pour que cette action chimique d’assimilation se fasse, dégager ou demander de la chaleur et dégager ou demander de l’humidité. Comme le tout se passe dans un milieu clos, c’est le corps qui doit absorber ce qu’elle dégage et fournir ce qu’elle demande, ce dernier se trouvant ainsi à augmenter son énergie et son humidité ou à en céder, selon les qualités de cette substance. Une échelle de quatre degrés a été établie pour décrire la puissance énergétique des substances et de leur humidité. A titre d’exemple, si une substance est classifiée comme froide au 1er degré le métabolisme doit prendre approximativement une heure pour neutraliser son effet de fraicheur sur l’organisme et si elle est froide au 4ème degré, le temps nécessaire est de quatre heures ou plus, ce qui peut la rendre dangereuse. Il en va de même pour les trois autres propriétés à savoir : le chaud, l’humide et le sec.?Veuillez trouver la liste des aliments et leur qualité métaboliques dans l’article sous la rubrique « alimentation et tempéraments ».

Le traitement de DynaFortis est complémentaire facilitera le retour ou le maintien de l’équilibre des humeurs.

Action de DynaFortis
DynaFortis a donc été élaboré selon les principes de la Médecine UNANI ou Gréco-Arabe dans le but de pallier à ce déséquilibre. Par l’effet de certaines de ses plantes, il permet d’élever la température du corps tandis que d’autres vont en réduire l’humidité. Enfin quelques plantes aident l’organisme à évacuer les déchets qui entravent la circulation humorale (glaires, selles, urines…)

DynOrgan
Facilite l’action des organes émonctoires.

ImmunoVie
Renforce les défenses naturelles de l’organisme

PRODUITS RELIÉS À CE SYMPTÔME