CONSTIPATION

La constipation, trouble du fonctionnement intestinal caractérisé par un ralentissement du transit et par une diminution de la fréquence de l’évacuation des matières fécales.

Il y a constipation lorsque les matières fécales ont séjourné trop longtemps dans l’intestin. Il en résulte que les selles contiennent des résidus surdigérés. Les matières, généralement déshydratées, peuvent aussi être trop hydratées, du fait d’un excès de sécrétions provoqué par l’irritation du côlon. Il se produit alors une fausse diarrhée, qui peut alterner avec la constipation proprement dite. Les symptômes varient d’un sujet à l’autre : sensation désagréable et plus ou moins permanente de ballonnement de l’abdomen, gêne à la défécation, impression que le rectum n’est pas vide après la selle, etc. Mais le critère le plus usuel, et en général suffisant, est la rareté de l’émission des selles (fréquence inférieure à trois selles par semaine).

La constipation peut être le symptôme d’une maladie. En particulier, une constipation qui apparaît et persiste plusieurs semaines chez une personne de plus de quarante ou cinquante ans impose une coloscopie (examen du côlon par endoscopie).

Mais, le plus souvent, la cause en est bénigne: régime alimentaire pauvre en liquides ou en fibres, petites perturbations psychologiques, absorption de certains médicaments.

Le traitement, essentiellement diététique, consiste à apporter suffisamment de liquides à l’organisme et à adopter un régime équilibré, riche en fibres. Le sport peut aussi être bénéfique, tout au moins une certaine activité physique (promenade quotidienne pour une personne âgée ou exercices réguliers de gymnastique visant à renforcer les muscles abdominaux). Les médicaments laxatifs, qui accélèrent le transit intestinal, sont très efficaces, mais leur utilisation prolongée ou répétée est déconseillée.


PRODUITS RELIÉS À CE SYMPTOME