BALLONNEMENT INTESTINAL

Thème relié: Fermentation

Chez l’homme, l’intestin est divisé en deux parties : l’intestin grêle, où se produit la partie la plus active de la digestion et où la plupart des nutriments sont absorbés, et le gros intestin, où a lieu la réabsorption de l’eau et la fabrication des matières fécales. Le gros intestin se termine par l’orifice anal.

L’action de certaines bactéries ou de glucides non digérés conduit à une fermentation dans l’intestin de l’homme. Des gaz comme le sulfure d’hydrogène et le gaz carbonique peuvent alors se former en assez grande quantité pour provoquer ballonnement et douleur.

La présence de gaz dans le système digestif (œsophage, estomac, intestin grêle et gros intestin) provient de deux sources :

  • L’ingestion d’air
  • La décomposition des aliments par les enzymes et bactéries au niveau de l’estomac et des intestins.

Le volume de gaz intestinal est très variable d’une personne à l’autre. Un adulte peut produire de 2 à 20 litres de gaz par jour pour une moyenne de 14 à 20 épisodes d’évacuations (pets) par jour, cependant certains individus subiront jusqu’à 140 épisodes par jour.

Le plus souvent les gaz sont inodores et constitués de dioxyde de carbone, oxygène, azote et parfois de méthane. Les gaz odorants (moins de 1% des gaz éliminés) proviennent de bactéries situées dans le gros intestin qui produisent du gaz contenant du souffre.

La production abondante de gaz est souvent causée par une mauvaise absorption des glucides (lactose du lait, fructose de certains fruits), des sucres complexes (raffinose des choux, asperges et autres légumes), des amidons (pommes de terre, maïs, blé et céréales) et des fibres (fèves, pois, son des céréales). Par ailleurs, certains aliments produisent du gaz chez certaines personnes et pas chez d’autres, ceci dépend de la présence dans le colon de bactéries qui assimilent l’hydrogène produit par d’autres bactéries. De l’équilibre entre ces deux variétés de bactéries dépend la quantité de gaz produit.

En plus d’une grande quantité de gaz dans les intestins, la sensation de ballonnement accompagnée de douleurs peut être le fait d’un colon irritable ou de problèmes intestinaux plus graves, dans ces cas il convient d’obtenir un avis de la part d’un personnel médical compétent. Il en va de même pour les cas d’aérophagie.


PRODUITS RELIÉS À CE SYMPTOME