VARICES

Dilatation anormale des, ou d’une veine de la jambe ou de la cuisse, qui se produit lorsque les valvules de la veine ne fonctionnent plus correctement, ou parce que le volume sanguin drainé par la veine diminue; habituellement, ces deux troubles sont simultanés et liés et provoquent une stagnation du sang dans la veine.

Divers problèmes veineux
Lorsque les veines de la membrane submuqueuse du rectum se dilatent, on parle d’hémorroïdes. Elles peuvent être douloureuses et saigner. Il existe différents traitements ; la chirurgie est souvent nécessaire. Lorsque les veines spermatiques du scrotum se dilatent, on parle de varicocèle. La dilatation se produit en général du côté gauche ; elle peut s’accentuer, devenir gênante ou douloureuse, et nécessiter une intervention chirurgicale.

Localisation et conséquences
Les cas les plus fréquents de veines variqueuses concernent les veines superficielles des jambes ; elle deviennent saillantes, très visibles, prennent une couleur bleuâtre et peuvent provoquer un œdème de la cheville et des ulcérations cutanées. Des thromboses veineuses (caillots sanguins), molles et douloureuses, peuvent se développer, puis s’ouvrir et obstruer les vaisseaux sanguins, en particulier les artérioles pulmonaires.

Les varices superficielles simples sont traitées par compression sur toute la longueur avec un bas élastique, par injection d’une solution chimique sclérosante ou par ablation chirurgicale. Dans ces derniers cas, le sang qu’elles drainaient étant dévié dans les veines plus profondes, celles-ci doivent être normales. Le traitement des thromboses veineuses est complexe et nécessite parfois une intervention chirurgicale.

L’action de BotaVein
BotaVein agit en employant une base huileuse additionnée de plantes et substances naturelles spécifiques qui pénètrent la peau jusqu’au tissu veineux.

La lotion, par ses propriétés astringentes et cicatrisantes, résorbe l’inflammation et confère plus de tonus, d’élasticité et de résilience au tissu veineux.

Il convient de soutenir ce traitement en suivant quelques règles de base :

  • Surélévation des pieds et des jambes pendant le sommeil
  • Exercices physiques (marche, natation) pour compenser la sédentarité, des cures thermales peuvent aussi être bénéfiques.
  • Éviter la compression des jambes par des chaussettes, bas ou bottes qui font un effet de garrot et bloquent la circulation sanguine.
  • Éviter l’exposition des jambes à des sources de chaleur.

PRODUITS RELIÉS À CE SYMPTOME