MALADIE DE BERGER

Inflammation des glomérules due à la présence d’immunoglobulines A. (anticorps) dans ces glomérules. (Synonymes : néphropathie à dépôt d’immunoglobulines A., hématurie idiopathique bénigne.)

Cette pathologie relativement fréquente se caractérise par des hématuries (présence de sang dans les urines) intermittentes (cessant et reprenant par intervalle) accompagnées d’une protéinurie (présence de protéines dans les urines).

Le rein
La structure du rein est complexe : il est constitué par la juxtaposition de millions de petits reins miniatures. Chacune de ces structures microscopiques possède la fonction de filtration et constitue une unité anatomique appelée néphron.

Les néphrons, dont le nombre est supérieur au million pour un rein, comportent chacun un petit tube appelé le tube urinifère. Autour de lui s’organise un réseau de capillaires, au niveau desquels les échanges entre le sang et l’urine vont se faire.

La première partie du néphron est constituée par une structure appelée le glomérule ou corpuscule de Bowman. Il s’agit d’une espèce de poche composée d’une double paroi extrêmement fine où vient se loger un enchevêtrement de toutes petites artérioles appelées le peloton capillaire du glomérule ou glomérule de Malpighi. Ce petit amas de glandes et de vaisseaux est l’élément qui assure la filtration du sang. Les glomérules de Bowman constituent la partie externe du rein, appelée également zone corticale.

La deuxième partie du néphron est constituée par le tube contourné. Il fait suite à la capsule de Bowman, et l’on distingue trois segments en forme d’épingle à cheveux (le tubule proximal). A la suite de la capsule de Bowman se trouve l’anse de Henle puis le tubule distal. Chaque tube débouche dans un canal commun à plusieurs néphrons, le canal collecteur, qui s’ouvre dans le bassinet au départ de l’uretère. Les tubules profonds constituent la médulla.

Pathologie
La maladie de Berger est une des plus fréquente des glomérulonéphrites chroniques (s’étalant dans le temps). Elle constitue environ 25 à 30 % des infections touchant le glomérule appelées maladies glomérulaires primitives (pathologie spécifiquement secondaire à une atteinte des glomérules). Cette pathologie atteint essentiellement les sujets jeunes et particulièrement du sexe masculin.

La maladie de Berger semble plus fréquente en Asie du sud-est et en Europe, particulièrement en France, en Espagne et au Portugal. L’Amérique du Nord n’est pas épargnée.

Causes
Il s’agit d’une maladie auto-immune (le malade fabrique des anticorps contre ses propres tissus). ; le purpura rhumatoïde primitif, appelée purpura vasculaire inflammatoire ou purpura allergique de Schônlein-Henoch (purpura d’origine rhumatismale).

Traitement
Les causes de son évolution sont encore mal connues. L’insuffisance rénale (insuffisance de fonctionnement de filtration par les glomérules) est le risque majeur puisqu’elle survient dans environ 30 à 40 % des cas. Un contrôle médical régulier, avec suivi de la tension artérielle, est donc indispensable.

Évolution?
Elle se fait généralement très lentement sur plusieurs années. Dans 60 à 70 % des cas, l’évolution se fait sans complications, mais il peut exister des anomalies de l’appareil urinaire qui persistent malheureusement le plus souvent.

Un cinquième (environ) des malades atteignent un stade qui nécessite un traitement par hémodialyse (technique qui permet d’épurer le sang grâce à une filtration à travers une membrane dite semi-perméable c’est-à-dire qui ne laisse pas passer toutes les substances contenues dans le sang). Quelque fois, il est nécessaire de faire appel à une greffe de rein.

<h6 ><em >Copyright: Andrew Koren, M.D., Department of Nephrology, NYU-Mount Sinai Medical Center, New York, NY. Review provided by VeriMed Healthcare Network.

L’action combinée de DynOrgan et TensioReg:

DynOrgan, est composé de plantes et substances naturelles spécifiques qui assurent le bon fonctionnement et qui stimulent les organes vitaux dans leur ensemble (foie, reins, vésicule biliaire, rate et pancréas) avec les objectifs multiples suivants :

D’assurer efficacement l’évacuation des diverses toxines.

De dissoudre et d’éliminer les calculs des organes pré-cités et de leurs conduits.

D’améliorer le fonctionnement du métabolisme de ces organes et leur condition générale.

DynOrgan est efficace pour se stimuler les fonctions rénales et c’est la combinaison des traitements TensioReg – DynOrgan qui s’est révélée efficace dans le cas de la maladie de Berger (présence de sang dans l’urine). TensioReg se chargeant de contrôler les problèmes de tension artérielle.

Il est recommandé d’entreprendre une cure de DynOrgan initiale de 10 jours à raison de 6 gélules par jour (2 gélules après chaque repas). Après les 10 jours de la cure initiale, prendre 2 gélules par jour. En même temps, prendre une gélule de TensioReg de 100mg par jour.

Au début de la cure, la présence de sang dans l’urine augmentera, c’est l’effet dépuratif de DynOrgan sur les reins qui éliminent les dépôts sanguin accumulés. Après deux mois de cure, il est conseillé de faire une analyse d’urine afin de comparer les résultats, la présence de sang devrait être réduite.

Suite à cette cure de deux mois, continuer en prenant une gélule de TensioReg et de DynOrgan par jour afin de maintenir le bon fonctionnement des reins et ainsi de contrôler la présence de sang dans l’urine.


PRODUITS RELIÉS À CE SYMPTOME