OSTÉOPOROSE

L’os est un tissu vivant qui est en renouvellement perpétuel. L’organisme détruit (résorption) et régénère en permanence letissu osseux. Il s’agit du processus de renouvellement osseux qui, avec l’âge, a tendance à ralentir. La résorption est réalisée par des cellules spécialisées, les ostéoclastes, qui libèrent le calcium dans le sang. Par opposition, les ostéoblastes sont responsables de la synthèse du tissu osseux, effectuée à partir des minéraux présents dans le sang. L’équilibre entre les deux activités est régulé par des hormones (parathormone et calcitonine) les fonctions rénales et par la vitamine D.

Chez les personnes âgées, le taux de résorption osseuse excède le taux de régénération, entraînant l’ostéoporose dont les conséquences vont de l’affaiblissement des os, aux tassements vertébraux et la propension aux fractures (poignet et col du fémur).

Les causes et types d’ostéoporoses
Certaines formes d’ostéoporoses localisées sont consécutives à un traumatisme (par exemple de la main ou du pied). Le plus souvent, l’affection est généralisée (ostéoporoses primaires) et touche le squelette d’une façon diffuse tout en étant plus ou moins marquée selon les os:

Ostéoporose de Type I : La plus fréquente, consécutive à la ménopause, elle touche les femmes souffrant de carence en œstrogènes. De plus, une carence alimentaire en calcium, une insuffisance d’exercice physique et des antécédents familiaux d’ostéoporose constituent des facteurs favorisants.

Ostéoporose de Type II : L’ostéoporose sénile concerne les personnes de plus de 70 ans, le plus souvent de sexe masculin.

L’ostéoporose idiopathique: Est une condition rare d’origine inconnue qui touche des sujets jeunes (femmes non ménopausées et les hommes jeunes ou d’âge mûr).

Autres formes d’ostéoporoses secondaires: Elles trouvent leur origine dans une autre maladie ou dans des circonstances particulières : alitement prolongé, troubles nutritionnels et/ou endocriniens (y compris l’anorexie mentale), traitements par Corticoïdes, Warfarine ou Heparine Calcique (anticoagulants Coumadin – Calciparine).

Symptômes et dépistage
L’ostéoporose est souvent asymptomatique pendant des années. Sur le tard, on perçoit une diminution de la taille, imputable notamment aux déformations de la colonne vertébrale. Une propension aux fractures qui se manifeste fréquemment aux vertèbres (tassement vertébral) ou au col du fémur, mais aussi au poignet ou à la tête de l’humérus. Le test de densitométrie osseuse par radiographie demeure la mesure de référence.

L’action de OsteoParine
OsteoParine est composé de plantes et substances naturelles spécifiques qui inhibent la fonction de résorption osseuse (destruction de l’os) d’une part, alors que d’autres plantes constituent un apport de calcium qui servira à la régénération des os. Enfin, d’autres plantes favorisent l’absorption d’OsteoParine dans l’organisme.


PRODUIT RELIÉ À CE SYMPTOME